Le Canard à l'Orange a réuni autour de lui au moins 160 personnes en une soirée et un après midi, ces 17 et 18 mars 2018...

Les convives



Philippe Arguedas alias 
Hugh Preston



Gérard Mangiavillano
alias 
John Brownlow  



Astrid Fontès alias Liz Preston


Véronique Sabatier
alias Patty Pat 



Anne Marie Michel

alias Mme Grey  



Une ambiance














Quelques échanges et duos



























Quelques changements de parcours et ...


...tout finira bien !

pour lui aussi ...


Mise en scène : Martial Thury, décoration, costumes : Huguette Chasseloup, Coiffure, maquillage : Anny Arguedas, "mémoire" : Pierre Lotte







Le Canard à l'Orange 
17 et 18 mars 2018 
salle des Fêtes d'Eygalières


Ce week end, notez sur votre agenda et parlez en à vos amis, le théâtre vous propose une soirée à 20h30 le samedi 17 mars et une matinée à 15h le dimanche 18 mars autour du Canard à l'Orange (The Secretary Bird). C'est une comédie en 4 tableaux de William Douglas Home (1967), adaptation française de Marc Gilbert Sauvajon.

Une recette éprouvée avec des ingrédients jubilatoires...






Résumé
Hugh Preston, animateur-vedette à la BBC, passe sa vie entre sa femme Liz et ses nombreuses maîtresses. Un vendredi soir, après une partie d'échecs, Hugh fait comprendre à sa femme qu'il sait qu'elle a un amant. Celle-ci, prise au dépourvu, avoue à Hugh sa liaison avec un agent de change du nom de John Brownlow, et le fait qu'elle compte partir avec celui-ci, le dimanche matin suivant, pour Florence et Venise, sans le prévenir.
Hugh offre à sa femme de prendre les torts à sa charge, et de se faire prendre en flagrant délit d'adultère au domicile conjugal avec sa secrétaire, mademoiselle Patricia Forsyth.
Hugh demande à sa femme d'inviter son amant à passer le week-end à la maison afin de régler les questions du divorce. Liz refuse cette proposition qu'elle juge incongrue. Mais lorsque Hugh lui avoue qu'il lui a tendu un piège et qu'il ne savait rien de sa liaison avec Brownlow, Liz, piquée au vif, accepte pour montrer à Hugh à quel point son amant est mieux que lui.
Voici donc Liz (la femme), Hugh (le mari), John (l'amant), Patricia (la secrétaire de Hugh), plus Mme Grey (la gouvernante) et un canard récalcitrant, réunis pour un week-end au cours duquel Hugh, en joueur d'échecs qu'il est, va tout faire pour reconquérir sa reine.
Wikipédia


Superbe soirée de "fin de saison" 

au mas Carpé Diem à Eygalières le 28 juin.


La troupe du théâtre des Calans a joué les 2 comédies de Tchekhov, Le Jubilé et L'Ours,  en décor naturel devant le mas.
Un public nombreux et ravi a salué cette représentation sous les platanes avec un éclairage ajusté.
Quelques petits coups de vent, coups de tonnerre et risques de pluie ont inquiété les organisateurs mais rien n'y a fait, on était prêt, le spectacle a eu lieu !

A l'issue de celui ci, un cocktail de l'amitié a clôturé cette belle soirée.


"la salle de spectacle en plein air" !



Tatiana / Monique
Le Jubilé

Chipoutchine / Philippe

Mertchoutkina / Anne Marie

Kouzma / Pierre




Les interprètes du "Jubilé"



L'Ours





La scène vue des coulisses




Eléna / Astrid et Grigori / Philippe

Lukas / Martial

Les interprètes de "L'Ours"




Toute l'équipe...



Un grand merci à notre hôtesse Josette



























Les Salonnières de la Brune
23 mars 2017



Nous avons eu la chance de recevoir pour la 3 ème fois  aux Salonnières le pianiste Eric Breton  accompagnateur et compositeur, mais ici, en temps qu’interprète de Liszt.




Des participants conquis et attentifs



Sur le  beau texte de Gérard Abrial,  il a su donner vie au compositeur avec une diction et une présence remarquable et transporter le public par son magnifique jeu. 


Martial Thury lit et Eric Breton joue

Eric Breton  encore concentré...













A la demande générale, nous aurons le plaisir de l’accueillir à nouveau  l’an prochain.







Ne pas oublier le vendredi 12 Mai prochain  nous recevrons Dominique Bona de l’Académie Française qui nous parlera de "Colette”.




Le Théâtre



Le spectacle continue...

La troupe accueille de nouveaux "sociétaires" et prépare 2 pièces.
Bienvenue à Mercédès, Laura, Bernard et Dario.


réunion préparatoire avec le metteur en scène Martial 

Pièce à venir... au Printemps (17 mars 2018)...

Le canard à l'orange de William Douglas Home (1967), adapté par Marc Gilbert Sauvajon

Hugh Preston, animateur-vedette à la BBC, passe sa vie entre sa femme Liz et ses nombreuses maîtresses. Un vendredi soir, après une partie d'échecs, Hugh fait comprendre à sa femme qu'il sait qu'elle a un amant. Celle-ci, prise au dépourvu, avoue à Hugh sa liaison avec un agent de change du nom de John Brownlow, et le fait qu'elle compte partir avec celui-ci, le dimanche matin suivant, pour Florence et Venise, sans le prévenir.
Hugh offre à sa femme de prendre les torts à sa charge, et de se faire prendre en flagrant délit d'adultère au domicile conjugal avec sa secrétaire, mademoiselle Patricia Forsyth.
Hugh demande à sa femme d'inviter son amant à passer le week-end à la maison afin de régler les questions du divorce. Liz refuse cette proposition qu'elle juge incongrue. Mais lorsque Hugh lui avoue qu'il lui a tendu un piège et qu'il ne savait rien de sa liaison avec Brownlow, Liz, piquée au vif, accepte pour montrer à Hugh à quel point son amant est mieux que lui.
Voici donc Liz (la femme), Hugh (le mari), John (l'amant), Patricia (la secrétaire de Hugh), plus Mme Grey (la gouvernante) et un canard récalcitrant, réunis pour un week-end au cours duquel Hugh, en joueur d'échecs qu'il est, va tout faire pour reconquérir sa reine.

(d'après Wikipédia)

Affiche Théâtre Beaulieu















Anton Tchekhov...


Les deux "comédies",  Le Jubilé et L'Ours ont été jouées les 7 et 8 janvier 
à la salle des fêtes d'Eygalières avec une participation conséquente 
(130 et 80 personnes)

La préparation

agencement décors

organisation placements

ajustement mobilier

costumes, coiffure, maquillage...
Costumes et jeu...

Le Jubilé


Kouzma

Tatiana

Mme Mertchoutkina

Chipoutchine



L'Ours



Louka

Grigori Stepanovitch Smirnov



Elena Ivanovna Popova




Le Jubilé est une farce en un acte d'Anton Tchekhov parue en 1891

Khirine se plaint de son directeur Chipoutchine, pour lequel il doit écrire le texte d'un exposé qui sera prononcé dans l'après-midi, il est cependant empêché dans son travail par diverses choses.
Tout d'abord, Chipoutchine lui parle de ses problèmes de couple, en effet, selon lui, Khirine boit et bat sa femme, cela énerve Khirine qui est d'un caractère assez colérique. Puis Tatiana arrive, et raconte diverses histoires qui lui sont arrivées récemment, que personne ne comprend à part elle, qui sont longues, et que personne ne veut écouter. Finalement, Mertchoukina arrive et réclame à Chipoutchine 25 roubles pour une raison abracadabrantesque : son mari a été renvoyé d'un corps de l'armée, et une partie de son salaire a été retenue sans raison, mais celle-ci croit dur comme fer qu'il faut s'adresser à Chipoutchine pour se faire rembourser, et malgré les efforts de Chipoutchine, elle persévère dans sa requête.
Par la suite, Khirine devient fou et poursuit les deux femmes pour les faire sortir...


L'Ours est une farce en un acte d'Anton Tchekhov parue en 1888


Cette farce en un acte met en scène Elena Ivanovna Popova, « une petite veuve avec des fossettes aux joues, propriétaire terrienne », Grigori Stépanovitch Smirnov, « un homme encore jeune, propriétaire terrien » et Louka, le vieux valet d'Elena.
 Popova, veuve depuis sept mois, s'est retirée du monde et refuse de recevoir Smirnov, un exploitant à qui son mari devait de l'argent, et qui vient, lui-même tenu par ses propres dettes, le lui réclamer. Désespéré, mais surtout très en colère devant ce refus, Smirnov décide de rester chez Popova jusqu'à ce qu'elle le paie : « Tu es malade pendant un an, je ne bouge pas d'ici pendant un an ».
 Or Popova dissimule (plus pour très longtemps) un caractère également explosif ; la rencontre peut alors s'achever par un duel (Popova part chercher les Smith & Wesson de son défunt mari) ou par un mariage...

(d'après Wikipédia)